Leçon de vitalité : 3 aliments pour favoriser une meilleure concentration!

3 aliments pour favoriser une meilleure concentration

Ah, que c’est parfois difficile de se mettre dans le bain de la rentrée. Comme pour vous probablement, la saison estivale a été l’occasion de me déconnecter, de relaxer et de mettre mon cerveau un peu plus au ralenti pour me connecter davantage à mon corps et à la nature. Et ça m’a fait un bien fou !

Mais voilà, qui dit rentrée dit aussi retour d’un rythme plus soutenu, notamment en termes de concentration, que ce soit pour travailler, pour étudier, pour gérer sa vie familiale… ou pour jongler avec les trois à la fois !

L’alimentation joue un rôle important dans l’amélioration de notre concentration, tout comme elle est cruciale dans tout changement de rythme (voir notre vidéo sur la gestion du stress). J’ai donc sélectionné pour vous 3 aliments qui m’aident dans la gestion de ma concentration, de ma mémoire et de ma performance. Aucun aliment ne devant être considéré comme une « pilule magique », ils doivent bien sûr être intégrés à une alimentation verte, vivante et variée, c’est-à-dire une alimentation équilibrée.

La lécithine de tournesol

La lécithine est un gras dont notre cerveau est composé à 10%. Consommer régulièrement des aliments riches en lécithine nous permet donc d’entretenir la santé de notre système nerveux et d’améliorer notre mémoire et notre concentration.

Comment la consommer ?

Comme vous le constaterez en ouvrant le pot, la lécithine de tournesol est un gras brun pas très attrayant au premier abord, mais une demie cuillère à thé dans un smoothie, dans un lait ou une crème de noix et le tour est joué. La lécithine se marie très bien avec les gras (laits d’amande ou crème de cajou par exemple) car elle permet de les émulsifier, donc de les rendre plus digestes.

Où en trouver ?

On en retrouve entre autres dans le jaune d’œuf (cru car la cuisson détruit la lécithine), le soya ou le tournesol. On trouve également des suppléments de lécithine de soya dans les épiceries santé. Cependant, comme le soya a tendance à être surconsommé (lait de soya, yogourt de soya, faux-steak de soya, shakes protéinés à base de soya, tofu, tempeh et tous les produits animaux puisque c’est ce qu’on leur donne à manger…) et que je pense qu’une alimentation saine se base avant tout sur la variété des aliments et des semences, c’est l’occasion d’essayer une autre sorte de lécithine ! Je consomme donc de la lécithine de tournesol pour m’aider dans les périodes qui demandent une concentration intense. D’ailleurs, elle trouve en bocaux dans quelques épiceries santé, notamment sous la marque Crudessence.

Les autres bénéfices santé de la lécithine

Par son effet émulsifiant, la lécithine aide à éliminer le cholestérol dans les artères et elle est particulièrement intéressante pour les personnes ayant des problèmes de vésicule biliaire ou à qui on a retiré la vésicule biliaire. Elle est utilisée en cuisine pour épaissir et durcir légèrement les crémages.

Le maca

Le maca est un tubercule du Pérou ressemblant à un gros radis noir. Par son effet sur notre système hormonal et notamment sur les glandes surrénales, le maca aide à gérer notre stress. On dit donc de ce dernier qu’il est adaptogène. C’est une plante énergisante, dont les effets sur la mémoire et la concentration sont reconnus.

Comment le consommer ?

Dans les smoothies, les laits de noix (le maca se marie particulièrement bien avec le cacao), les chocolats crus, les gâteaux…

Où en trouver ?

Le maca se trouve maintenant assez facilement au Québec dans les épiceries santé, sous la forme de poudre déshydratée. Plusieurs marques sont disponibles comme Prana, Organic Traditions, Ecoideas ou Crudessence.

Les autres bénéfices santé du maca

Le maca est reconnu pour son effet positif et régulateur du système hormonal : SPM (syndrome pré-menstruel), libido, ménopause…

D’ailleurs Virginie l’emploie déjà dans sa recette de smoothie S.O.S. SPM, combiné à de la poudre d’Ashwagandha pour une boisson rééquilibrante et énergisante. Essayez la recette!

La klamath

La klamath est une algue provenant du lac Klamath en Oregon, aux États-Unis. Elle aide le corps à régénérer les cellules, notamment celles du cerveau, c’est pourquoi elle est particulièrement intéressante dans l’amélioration de la concentration et de la mémoire. Elle est notamment riche en peptides, des protéines légères que le cerveau assimile facilement et qui facilitent les connexions entre les neurones.

Comment la consommer ?

La klamath peut se consommer dans les smoothies et les jus (verts ou jaunes de préférence, sinon votre jus rouge deviendra brun…bof) ou les vinaigrettes. En poudre, elle peut être utilisée également dans les desserts.

Où en trouver ?

Au Québec, la klamath se trouve uniquement congelée, sous la marque E3Live…si vous avez des connaissances en Europe (ou aux Etats-Unis) vous pouvez leur demander de vous en apporter en poudre ou en comprimés, plus pratique.

Mon petit truc pour consommer la klamath congelée, vendue en bouteille (pas très pratique): je la fais décongeler lentement, sans choc thermique, et je verse progressivement la partie décongelée dans des bacs à glaçons, que je retourne rapidement au congélateur. L’algue peut supporter cette recongélation d’après les producteurs et cela permet de ne pas le faire trop souvent. Et le matin, c’est bien plus facile et rapide de prendre un glaçon et de le mettre dans son jus ou dans un verre d’eau.

Les autres bénéfices santé de la klamath

Comme toutes les algues, la klamath est détoxifiante et alcalinisante par sa richesse en chlorophylle et en minéraux. Autre avantage non négligeable : la vitamine B12 contenue dans la klamath est tout à fait assimilable par le corps humain ! Tout indiqué pour les végétariens !

Ces trois aliments sont présentement ceux qui m’aident le plus à me remettre dans le bain de la routine. Vous verrez, combinés à une alimentation verte, vivante et variée, vous aussi pourrez être à votre meilleur lorsque viendra le temps de mettre l’épaule à la roue ! De plus, je vous invite à jeter un oeil sur les prochains cours de l’Académie Végétale, où vous apprendrez à les cuisiner dans des collations avec superaliments, des jus, des smoothie et des lait de noix, ainsi que des desserts santé et gourmands !


Sources :
– Les plus puissants des superaliments, Jean-François Hammerlé et Clémence Catz, Éditions Marabout
– Superfoods, David Wolfe, Éditions North Atlantic
– The Encylcopedia of healing foods, Michael Murry et Joseph Pizzorno, Éditions Astria

Commentaires

Suivez-nous sur instagram

Top