La mort d’une princesse

alireweb

Je ne fais pas partie de celles et ceux qui ont découvert l’auteure québécoise India Desjardins grâce à sa série à mégasuccès (8 livres!) Le journal d’Aurélie Laflamme (qui s’adresse à une clientèle plus adolescente). Bien sûr, comme tous amateurs de lecture québécoise, je la connaissais de nom, mais n’avais pas lu la fameuse série. Ce n’est que récemment que je l’ai découverte, en 2014, lors de la sortie de sa toute première BD pour adulte, La Célibataire (je vous en reparle brièvement à la fin de l’article!).

Depuis la publication de La Célibataire, lorsqu’un livre ou un recueil d’India Desjardins est publié, je suis curieuse d’en savoir plus. C’est ce qui m’a donné envie de vous présenter son tout dernier né intitulé La mort d’une princesse (ne vous fiez pas au titre, il n’y a rien de glauque et de macabre dans ce livre!), qui est parfait en lecture d’été, sur la terrasse ou pour les vacances.

En résumé…

«À 31 ans, après une rupture amoureuse, Sarah réalise rapidement que le scénario typique de comédie romantique ne sera pas pour elle. Sept ans plus tard, au top de sa carrière et toujours célibataire, Sarah se complaît dans son tourbillon professionnel réconfortant, gorgé d’ambition, de succès et de masques sociaux. Quand on voit les relations de couple avec lucidité, est-il possible de s’ouvrir de nouveau à l’amour?»

Le livre est en fait l’histoire de Sarah, jeune femme carriériste et ambitieuse, travaillant dans sa propre boîte de relations publiques. L’héroïne du roman vit une rupture amoureuse difficile (elle apprend que son conjoint des dernières années est infidèle) et se ferme à toute autre relation amoureuse, tout en se lançant corps et âme dans le travail. Au fil du roman (et des années), nous suivons Sarah dans ses histoires d’amour, d’amitiés, mais suivons également l’évolution de sa carrière. Le livre illustre la mort de sa  »princesse intérieure », le moment où ses illusions tombent et où elle doit apprendre à vivre dans la réalité… et d’en apprécier la beauté.

Mon avis ?

La mort d’une princesse est un livre simple à lire, amusant et qui finit bien (wouhou!). Une histoire d’amour qui n’est pas digne d’un conte de fée et qui est plus ancrée dans la réalité. Au début, il faut s’adapter aux flash back et histoires du passées (l’héroïne du roman a 38 ans, mais on la suit également dans sa vingtaine et au début de sa trentaine). C’est un livre léger et rigolo, ce qui en fait le parfait livre de bord de piscine!

alireweb2

+ Un petit aperçu : La Célibataire, tome 1 et 2

Si vous ne connaissez pas La Célibataire, c’est un must à découvrir cet été!

Dans les deux tomes de La célibataire, nous retrouvons cette fameuse célibataire, devenue experte dans différents domaines essentiels : repérer les hommes libres en fonction de leur panier d’épicerie, profiter de chaque situation pour démontrer à son Ex qu’elle est bien mieux sans lui, se remettre en forme, prendre du temps pour elle… Tout cela, sans se morfondre et en profitant au maximum de sa vie de célibataire (en théorie!).

Les textes et les illustrations nous plongent directement dans l’univers de la célibataire et le côté très actuel du livre rend les situations très tangibles (et très drôles!). Beaucoup de références aux rencontres en ligne et aux réseaux sociaux qui nous montrent que le beau… et à tout ce que cela implique!

Une lecture légère et imagée qui se lit et se relit, un verre à la main et un sourire aux lèvres! Comme le dit l’auteure : ce livre est un excellent substitut à la crème glacée!

Commentaires

Suivez-nous sur instagram

Top