Huiles essentielles à utiliser pour une meilleure concentration!

aromatherapie: 3 formules pour la concentration

Voilà, le tourbillon de la rentrée est reparti!

Vous avez déjà un agenda bien rempli, vous faites ce qu’il faut pour rester zen, mais vous trouvez parfois que vous manquez de focus, de concentration. Ce peut être une situation passagère ou encore vous trouvez que votre capacité à vous concentrer vous fait défaut depuis quelques temps.  Vous n’êtes pas seule!  Je rencontre de plus en plus de gens qui avouent avoir moins d’attention, moins de concentration et même de mémoire. Cela nuit à la vie quotidienne (oublier des choses que l’on doit faire) et même au travail (difficulté à lire un texte plus long, à rédiger un document, à assimiler ou retenir de nouvelles informations, etc).

Pas étonnant que le cerveau peine à tout enregistrer,  on lui en demande beaucoup.  Il est sans cesse sollicité, que ce soit par les aléas de la vie quotidienne, le boulot, les obligations personnelles et professionnelles, les médias qui nous bombardent de publicité, la course à la performance, l’utilisation à outrance des cellulaires, tablettes, ordi, alouette! Ouf, cela en fait beaucoup dans une même journée!

On connait tous des trucs pour aider à décrocher mais qu’en est-il de la concentration?  L’alimentation, l’activité physique, la relaxation, la méditation, le sommeil, les oméga-3, etc, on a chacune nos trucs préférés pour améliorer notre capacité de concentration. Et voilà que les huiles essentielles peuvent venir à la rescousse, une fois de plus!

Les huiles essentielles à utiliser pour une meilleure concentration!

Celles dont je veux vous parler sont dites toniques, c’est-à-dire qu’elles agissent sur différentes parties du cerveau ou sur le système nerveux par une action tonifiante, stimulante. Il y a plusieurs huiles essentielles qui ont cette propriété.  Je pense en tout premier lieu à certaines huiles de conifères comme l’épinette noire, le pin sylvestre, le mélèze et la pruche. Une autre des classiques est sans contredit l’huile essentielle de menthe poivrée. Il y a aussi le romarin à cinéole, le vétiver et le ravintsara (dont le nom latin est cinnamomum camphoriferum à cineole1,8) et qu’il ne faut pas confondre avec le ravensare. Bien sûr, il y en a d’autres, mais je crois que cette liste partielle intéressera la plupart d’entre vous. Toutes ces huiles aident à la concentration, bien que leur mode d’action ne soit pas toujours le même.

On peut les utiliser de différentes façons, soit par inhalation, à même la bouteille ou encore avec un diffuseur ou un vaporisateur. Une autre méthode efficace est de les appliquer sur la peau, dans une base d’huile végétale. Comme toujours, un mélange de deux, trois, ou plus d’huiles essentielles, sera plus efficace qu’une seule huile.

aromathérapie: 3 formules pour la concentration

Formules à essayer pour être plus concentrée!

Je vous donne ici quelques formules, ou mélanges, à faire vous-même. Ces trois formules conviennent bien aux adultes et enfants à compter de 12 ans. Pour les enfants de 6 à 11 ans, diminuer les concentrations de moitié.  Dans tous les cas, il est préférable de ne pas utiliser ces formules dans les 3 à 4 heures avant d’aller dormir.  Ne pas utiliser si vous êtes enceinte ou allaitez.  Les personnes épileptiques ne doivent pas utiliser ces formules.

Formule #1

  • 3 ml H.E. Pruche
  • 2 ml H.E. Épinette noire
  • 10 gouttes H.E. Menthe poivrée
  • 10 gouttes H.E. Vétiver
  • (1ml = 25 gouttes environ)

Formule #2 :

  • 2 ml H.E. Épinette noire
  • 1 ml. H.E. Mélèze
  • 1 ml H.E. Romarin à cinéole
  • 1ml H.E. Orange douce

Formule #3 :

  • 2,5 ml H.E Pin Sylvestre
  • 2 ml H.E. Ravintsara
  • 10 gouttes H.E. Menthe poivrée

Comment utiliser les formules :

En diffusion :

Utiliser le mélange dans votre diffuseur, mettre le nombre de gouttes recommandées par le manufacturier (7-10). Pour enfants de 6 à 11 ans, diminuer le nombre de ml ou de gouttes de moitié.

Pour vaporiser :

Prenez une bouteille avec embout vaporisateur de 100ml , y mettre entre 3 et 5 ml de la formule et remplir la bouteille d’eau ou d’un mélange de 80%eau / 20% alcool.  Bien remuer la bouteille. Pour enfants de 6 à 11 ans, diminuer le nombre de ml ou de gouttes de moitié.

Pour utiliser, vaporiser 2 ou 3 jets dans la pièce où vous vous trouvez. Vous pouvez répéter jusqu’à 3 fois par jour.

Avec ces deux méthodes, vous n’avez qu’à inhaler l’air ambiant qui se trouve chargé des huiles essentielles. Celles-ci feront leur travail.

En application sur la peau :

Mélanger 5 ml de la formule dans 5 ml d’huile végétale de votre choix ou huile à massage neutre dans une petite bouteille.  Appliquer une goutte du mélange à chaque tempe. Frotter sur les tempes et le front pour faire pénétrer.  Toujours vous laver les mains après application. Cette méthode a le mérite d’être plus discrète, ce qui peut s’avérer utile dans certaines situations, comme au travail.

Ces trois formules conviennent bien aux adultes et enfants à compter de 12 ans. Pour les enfants de 6 à 11 ans, diminuer les concentrations de moitié.  Dans tous les cas, il est préférable de ne pas utiliser ces formules dans les 3 à 4 heures avant d’aller dormir.

Finalement, en espérant que mes trucs vous aide! Je vous souhaite une bonne rentrée, pleine de vitalité et avec une meilleure concentration!


*Les conseils donnés dans le cadre de cette chronique ne servent pas à poser un diagnostic sur votre état de santé ni remplacer un avis médical. La prise d’huiles essentielles à visée thérapeutique doit se faire sur l’avis d’un(e) aromathérapeute certifié(e). Si vous prenez des médicaments, veuillez mentionner à votre médecin et pharmacien que vous prenez ou désirez prendre des huiles essentielles. Par excès de prudence, ne pas utiliser d’huiles essentielles pendant la grossesse ni l’allaitement ou si vous souffrez d’épilepsie. En général, on utilise les huiles essentielles diluées pour appliquer sur la peau et jamais à long terme. Ne jamais mettre d’huiles essentielles dans les yeux ni le conduit auditif. Les conseils prodigués dans cette chronique sont pour adultes et enfants de 12 ans et plus, à moins d’indications contraires. Pour les enfants de 6 ans à 12 ans, diminuez la dose recommandée de moitié.

Commentaires

Suivez-nous sur instagram

Top