Aromathérapie : vitalité & huiles essentielles, un bon cocktail pour l’été!

shutterstock_573721216

À l’approche de l’été on ressent souvent un regain d’énergie, causée par différents facteurs, entre autres l’augmentation de la durée du jour, (plus de lumière), on est spontanément attirée à passer plus de temps dehors et à bouger plus, on a le goût de manger plus léger, l’abondance des légumes et fruits frais et locaux qui reviennent, etc. tout cela contribue à augmenter et maintenir notre niveau de vitalité. Notre corps et notre mental s’extirpent de l’état plus ou moins cocooning, voir léthargique, dans lequel nous étions dans les derniers mois… D’ailleurs, pour avoir échangé avec plusieurs personnes, j’ai constaté que certaines ont connu plusieurs journées de grande fatigue lors de l’hiver qui vient de passer, et que la pente semble longue à remonter.

Ranimer sa vitalité grâce aux huiles essentielles!

Bien sûr nous savons tous que de bien dormir, bien s’alimenter, éviter le stress si possible (!), faire de l’activité physique, même modérée, sont des façons d’augmenter notre vitalité. Parfois, on a besoin d’un petit plus, que ce soit des suppléments, vitamines, élixirs, etc. Et, vous vous en doutez, de mon côté je préconise l’utilisation de certaines huiles essentielles*, qui vont avoir un effet positif sur l’organisme.

Supporter ses glandes surrénales avec l’huile essentielle d’épinette noire!

Je pense spontanément à l’huile essentielle d’épinette noire. C’est mon huile de prédilection pour augmenter le niveau de vitalité! En effet, celle-ci possède plusieurs propriétés, mais celle qui m’intéresse le plus, est son côté que l’on dit « mimétique de la cortisone » (« cortisone like » en anglais). Cela signifie que l’huile essentielle d’épinette noire contient des molécules dont la composition « imite » la composition du cortisol, une hormone fabriquée par nos glandes surrénales. Les glandes surrénales ont une importance primordiale dans notre corps, ce sont elles qui produisent, entre autres, l’adrénaline et le cortisol, deux hormones sollicitées en période de stress. Elles sont également reliées à deux autres glandes importantes, l’hypophyse et l’hypothalamus et contribuent aussi au système métabolique et au système immunitaire.

Concrètement, plus vous êtes stressées, plus vos surrénales produisent de l’adrénaline et du cortisol. Mais comme tout système qui est sur-sollicité, les surrénales peuvent aussi être « surmenées », et voilà qu’elles produiront moins de ces deux hormones. Vous commencez alors à avoir de la difficulté à prendre le dessus sur votre fatigue, votre système immunitaire se trouve affaibli et vous pourriez attraper des infections variées facilement ou développer d’autres troubles de santé.

C’est d’ailleurs ce phénomène qui se produit lorsque vous commencez vos vacances et que pendant les premiers jours vous êtes malade… Pensez-y : combien de fois avez-vous parlé à quelqu’un qui revient de vacances et cette personne vous dit qu’elle a été malade pendant les 3-4 premiers jours de ces vacances… c’est ce qui s’est passé, la personne s’est donnée le droit de relâcher son rythme frénétique de la vie quotidienne, mais voilà qu’en même temps les surrénales ont fait la même chose!

Autosoin à faire matin et soir pour supporter ses glandes surrénales et ranimer sa vitalité!

Pour éviter cela, voici une façon d’utiliser l’huile essentielle d’épinette : il faut la prendre en massage, directement au niveau des surrénales, qui sont situées environ au milieu du dos, de chaque côté de la colonne vertébrale, au niveau de la première côte. Elles sont littéralement situées au-dessus des reins, d’où leur nom !

Faites-vous un mélange 50% huile essentielle épinette noire – 50% huile à massage neutre (i.e. qui ne contient pas déjà d’huiles essentielles). Appliquer 10 gouttes de ce mélange sur le bas du dos, au niveau des chaque surrénale, puis masser pour faire pénétrer.

Utiliser l’huile d’épinette noire en cure ou en cas de fatigue passagère!

Pour une cure vitalité, il faut faire cela pendant 3 semaines, 5 jours sur 7 (je vous donne congé la fin de semaine!), 2 fois par jour, soit le matin avant de vous habiller et en fin de journée, avant le souper ou encore juste après le souper. Vous verrez votre niveau d’énergie remonté tranquillement et le moral suivra aussi. Bien entendu cela n’arrive pas en 24 heures. Soyez assidue et patiente et puis vous serez surprise, après 7 à 10 jours. Assiduité est un mot clef ici!

Mais pas besoin d’être à plat pour bénéficier de cette formidable huile essentielle. Vous pouvez aussi l’utiliser en cas de fatigue passagère. Par exemple, vous n’avez pas assez dormi ou mal dormi. Faites alors la même chose que ci-dessus, le matin au lever. Ou encore, vous avez un coup de barre, l’après-midi. Faites la même chose, après le repas du midi. Vous passerez au travers de votre journée avec plus de vitalité!!

À découvrir aussi : l’huile essentielle de menthe poivrée!

Une autre huile que j’affectionne pendant l’été et qui est aussi énergisante et tonifiante est l’huile essentielle de menthe poivrée. On l’utilise avec parcimonie, car elle est très puissante. Elle est utile en cas de fatigue nerveuse et physique, l’une arrivant souvent avec l’autre, mais pas dans tous les cas. Je la recommande diluée à 50-50 avec une huile à massage neutre. On met 3 à 4 gouttes du mélange au plexus le matin au lever, frotter pour faire pénétrer. On peut aussi mettre 1 goutte sur chaque tempe. Vous pouvez également déposer 1 goutte sur chaque poignet, frottez et approchez les poignets, joints, près de votre nez. Prenez une grande inspiration, par le nez et vous sentirez l’arôme de la menthe poivrée. Vous verrez, l’effet est parfois étonnant! C’est comme un coup de fouet pour le cerveau. Utile pour rester alerte mentalement, même au volant d’un véhicule!

Utiliser l’huile essentielle de menthe poivrée avec parcimonie vu son effet «glaçon»!

Si vous ressentez un effet « glacial » lorsque vous utilisez cette huile essentielle, cela est normal. Cela est dû au menthol, une molécule naturellement présente dans la menthe poivrée. Vous connaissez peut-être déjà le menthol, sans le savoir, car il est aussi utilisé dans les gommes à mâcher pour rafraîchir l’haleine. Voilà pourquoi je disais qu’il faut utiliser cette huile essentielle avec parcimonie et ne jamais l’étendre sur une grande surface de peau. L’effet « glaçon » se ferait alors sentir pendant quelques heures et vous allez frissonner, ce qui n’est pas toujours agréable, même s’il fait très chaud !

Se rafraîchir à l’aide de l’huile essentielle de menthe poivrée!

Finalement, la chaleur peut aussi nous faire sentir lasse (ou las), alors voilà, appliquer une ou deux gouttes du mélange de menthe poivrée/huile à massage sur la nuque. Vous vous sentirez rafraîchi et cela vous rendra un peu de pep!! Dernier conseil, il est préférable de ne pas utiliser l’huile essentielle de menthe poivrée avant d’aller dormir. Le coup de pep pourrait vous empêcher de dormir!

Vous connaissez maintenant mes trucs pour retrouver ou maintenir mon niveau de vitalité! Je souhaite à tous un bel été, plein de vitalité, de joie et de découvertes!

*Les conseils donnés dans le cadre de cette chronique ne servent pas à poser un diagnostic sur votre état de santé ni remplacer un avis médical. La prise d’huiles essentielles à visée thérapeutique doit se faire sur l’avis d’un(e) aromathérapeute certifié(e). Si vous prenez des médicaments, veuillez mentionner à votre médecin et pharmacien que vous prenez ou désirez prendre des huiles essentielles. Par excès de prudence, ne pas utiliser d’huiles essentielles pendant la grossesse ni l’allaitement ou si vous souffrez d’épilepsie. En général, on utilise les huiles essentielles diluées pour appliquer sur la peau et jamais à long terme. Ne jamais mettre d’huiles essentielles dans les yeux ni le conduit auditif. Les conseils prodigués dans cette chronique sont pour adultes et enfants de 6 ans et plus, à moins d’indications contraires. Pour les enfants de 6 ans à 12 ans, diminuez la dose recommandée de moitié.

Commentaires

Suivez-nous sur instagram

Top