13 raisons d’incorporer le brossage à sec à son rituel quotidien afin de bénéficier de ses effets détox!

brossagesec1

Le printemps est officiellement arrivé, c’est le temps de penser au grand ménage printanier! La première chose qui me vient en tête pour faire vivre une sensation de renouveau à son corps, c’est le brossage à sec! Facile, efficace et peu coûteuse, cette méthode a pour effet de nettoyer le corps de ses impuretés accumulées tout au long de l’hiver; elle sera d’autant plus efficace en combinaison avec une alimentation saine et une bonne hydratation… voire une détox printanière.

Pour les lecteurs qui ont eu l’occasion de lire mon article sur les bienfaits du brossage à sec d’hiver, vous serez peut-être porter à croire que cette pratique vise à simplement exfolier le corps, mais ce n’est pas sa seule utilité. Elle vise à stimuler le circuit lymphatique et sanguin ainsi qu’à garder une peau douce et éclatante.

Il faut savoir que la peau est le plus grand de nos émonctoires (portes de sortie des toxines), et qu’elle a pour fonction d’éliminer en permanence un bon nombre de déchets corporels. Le brossage lymphatique à sec l’aide dans ce processus d’élimination et contribuera à lui donner un aspect visiblement plus sain tout en ayant un effet vivifiant en général.

La loi du succès est d’exercer une légère pression en respectant la direction des fluides du corps pour obtenir un effet sur le circuit autonettoyant du corps, le système lymphatique.

Qu’est-ce que le brossage lymphatique?

Le brossage lymphatique est une pratique qui consiste à frotter la peau avec une brosse à sec tout en respectant le sens des fluides corporels. Cette technique favorise l’élimination des toxines et l’oxygénation du corps. C’est un excellent entraînement pour les systèmes cardiovasculaire et nerveux. Il est bénéfique d’adopter le brossage de la peau comme soin d’hygiène quotidien, au même titre que le brossage des cheveux et des dents.

Quels sont ses bienfaits?

Le brossage lymphatique est un merveilleux outil de bien-être comme la méditation, la respiration et même l’exercice physique. En faisant sortir les toxines par la peau, il permet de soulager tout l’organisme. On compte notamment les bienfaits suivants pour ce type de méthode :

  • Il stimule la lymphe pour une meilleure élimination;
  • Il stimule la circulation sanguine;
  • Il draine les toxines et autres déchets métaboliques;
  • Il renforce le système immunitaire;
  • Il vivifie le système nerveux en stimulant les nerfs sous-jacents de la peau;
  • Il permet la répartition adéquate des bonnes graisses fluides;
  • Il prévient le vieillissement prématuré;
  • Il favorise la régénération cellulaire;
  • Il améliore la digestion;
  • Il favorise l’élimination de la cellulite;
  • Il améliore le bien-être et la santé de façon générale;
  • Il augmente la vitalité corporelle;
  • Il exfolie la peau et la rend douce et soyeuse.

De manière indirecte, le brossage lymphatique peut aussi permettre de soulager notamment le foie, les reins, les intestins, les douleurs, l’inflammation, les courbatures, les jambes lourdes et l’insomnie.

brossagesec_flatlay

À qui s’adresse-t-il?

Le brossage lymphatique s’adresse tant aux hommes qu’aux femmes. Bien qu’il soit principalement connu comme un remède « anti-cellulite », les bienfaits chez les hommes gagnent à être connus surtout lorsqu’il est question de vitalité corporelle.

Quel est le meilleur moment pour le pratiquer?

Afin de donner de bons résultats, le brossage à sec doit être effectué quotidiennement, voire même deux fois par jour si vous en avez envie. Essayez de l’inclure dans votre rituel quotidien, en le faisant, par exemple, avant de prendre votre douche le matin, et de nouveau en rentrant du travail. Évitez de vous brosser trop juste avant d’aller dormir, car vous pourriez vous sentir trop dynamisé.

Le brossage lymphatique est très bénéfique dans ces situations :

  • En préparation à un autre soin pour favoriser l’absorption par la peau d’un nutriment comme une argile, un alginate ou un corps hydratant;
  • Pendant un jeûne ou une détoxification;
  • Avant une séance de sauna pour activer le processus de sudation;
  • En voyage, quand le niveau de stress est souvent plus élevé et que la nourriture est différente. Le système immunitaire a donc besoin de soutien;
  • Pour permettre de rendre plus efficace et d’entretenir un ou plusieurs soins prodigués par un spécialiste en drainage lymphatique;
  • En complément avec une séance MELT des jambes et des fessiers pour un soin anti-cellulite par excellence.

Quel est l’équipement requis?

Utilisez une brosse sèche à poils naturels pas trop rigides, mais fermes et flexibles. Pour les parties plus sensibles comme le visage, la poitrine, la nuque, le ventre et les oreilles, vous pouvez vous servir d’une brosse plus petite et plus douce.

L’utilisation de gants de soie brute ou d’une simple débarbouillette sèche n’ayant pas passée à la sécheuse pourrait très bien faire le travail en ce qui concerne les zones plus délicates.

Comment procéder?

comment effectuer un brossage à sec

Sur une peau sèche, commencez toujours par le bas du corps (les pieds).

Une règle des plus faciles à respecter est de s’en tenir à effectuer des mouvements légers, en longueur et doux qui seront dirigés vers les zones où abondent les ganglions lymphatiques (petits filtreurs du système lymphatique).

Afin d’être précis et d’avoir un effet plus marqué, voici des directives quant à la direction des fluides qui vous guidera lors de ce rituel que vous pourrez pratiquer de façon quotidienne :

  • Brossez d’abord le corps à partir des extrémités vers le centre (le pied vers l’aine; la main vers l’aisselle; la tête et le visage vers le centre des clavicules);
  • Tout ce qui est en haut de la ceinture (nombril) devra être brossé vers le dessous des bras ou le centre des clavicules. La zone en bas de la ceinture ainsi que celle des fessiers seront dirigées vers l’aine;
  • Brossez l’arrière des jambes vers l’avant des jambes; ensuite, on brosse vers le haut;
  • Pour la zone du dos, il faut diriger les mouvements vers les filtreurs les plus proches, soit les aisselles, les aines ou le centre des clavicules;
  • N’oubliez pas de brosser le dessous des pieds, les ongles, les mains et la nuque.

Surtout, n’y allez pas trop fort : l’essentiel réside dans la régularité et la douceur. Ceci est très important, car ce système sous-cutané circule très lentement. Le but est de faire en sorte que les toxines soient acheminées plus facilement vers les collecteurs lymphatiques. Ce système a tendance à stagner lorsqu’il est en présence d’une forte concentration de déchets métaboliques.

Jumeler les brossages à sec et lymphatique pour multiplier les bienfaits!

Pour ceux et celles qui aimeraient jumeler les deux approches, soit le brossage à sec et celui lymphatique, il suffit d’exfolier en premier le corps avec des mouvements plus rapides et circulaires, toujours dirigés vers le cœur, et terminer par le brossage lymphatique où l’essentiel réside dans la régularité, la douceur et la longueur des mouvements.

Afin de parfaire ce rituel et d’assurer une qualité d’hydratation de la peau, il est recommandé de faire l’application d’un corps hydratant de votre choix en respectant encore ici, la direction des fluides, et ce, dans le seul but de ne pas défaire ce que vous venez d’accomplir.

J’espère avoir su vous convaincre d’incorporer ce rituel dans votre quotidien, surtout au printemps, car c’est le moment parfait pour dynamiser notre système de filtrage du corps.

Bon brossage!

Commentaires

Suivez-nous sur instagram

Top