3 trucs pour commencer à méditer!

_MG_4408

Premièrement, je tiens à mentionner que je ne suis ni une spécialiste ni une instructrice de méditation (je suis ostéopathe), mais plutôt un être passionné par la découverte de soi-même et les différentes expériences physique, psychologique et spirituelle permettant de vivre pleinement. J’ai entrepris mon exploration de la méditation il y a maintenant 10 ans, mais j’ai seulement intégré une pratique hebdomadaire de celle-ci dans les dernières années.

J’aimerais vous partager les différents défis que j’ai rencontrés lorsque j’ai décidé d’intégrer la méditation dans ma vie quotidienne, parce qu’à travers les différentes étapes rencontrées, je me suis souvent sentie seule et je me suis questionnée sur si c’était normal de me sentir ainsi. J’espère pouvoir inspirer quelques-un(e)s d’entre vous à persister, car selon moi, la méditation peut être un outil hebdomadaire clé pour une vie saine et équilibrée.

Il existe des centaines de techniques différentes et de méthodes de méditation, et il est important de faire preuve de patience lorsque vous entamez ce genre de pratique. Voici donc des pistes afin d’adapter la méditation à vos besoins/limites/envies.

  1. Prenez le temps d’explorer

Prenez le temps d’explorer plusieurs techniques, des programmes de méditations guidées avec respiration, visualisation, etc. Ils sont tous différents et ne conviendront pas tous à tout le monde. Pour ma part, j’ai débuté avec des méditations guidées sur les chakras (centres d’énergies dans notre corps). Durant cette période, j’avais besoin d’une méditation pour calmer mon système nerveux et me ramener dans le moment présent. Pour débuter, je vous recommande les styles suivants :

  • Méditation de type « mindfulness »
  • Prise de conscience via la respiration
  • Yoga Nidra (comme celle-ci)
  • Méditation guidée avec visualisation

_MG_4340

  1. Installez-vous confortablement

Trouvez une position et un endroit calme, sans distraction, ou vous vous sentez en paix. Il n’est pas nécessaire d’être rigide ou de s’asseoir les jambes croisées dans le silence complet afin d’exercer une pratique de méditation. J’ai personnellement débuté avec des pratiques allongées sur un tapis de yoga.

  1. Trouvez la durée qui vous convient

Le plus important n’est pas de faire des séances de 1 heure chaque fois, mais plutôt d’adopter une pratique de méditation qui s’intègre bien à votre routine hebdomadaire. Dans mon expérience, des plus petites séances sont plus faciles à intégrer dans ma routine. La régularité est la CLÉ ici afin de vraiment bénéficier de la méditation.

Bref, ne vous découragez pas si vous vous endormez quand vous pratiquez votre méditation. J’ai beaucoup de patient(e)s ou ami(e)s qui, lors de leurs premiers essais, s’endormaient chaque fois qu’ils méditaient. C’était aussi le cas pour moi au début. Je crois que je n’étais tellement pas habituée d’être dans cet état de calme et de présence que je tombais automatiquement en mode récupération ou sommeil lorsque je m’accordais ce privilège! Un conseil pour vous : planifiez vos pratiques de méditation juste avant une sieste ou avant le dodo, et faites confiance au processus! Après quelque temps, vous serez en mesure d’utiliser votre méditation à n’importe quel moment de la journée autant pour vous énergiser que pour vous relaxer.

_MG_4412

Finalement, comme toute nouvelle habitude, laissez-vous du temps, de la flexibilité et de la douceur. Il arrivera assurément des moments où vous n’y arriverez pas ou même vous aurez à mettre de côté votre pratique pour laisser place à d’autres obligations. C’est pourquoi ça s’appelle une PRATIQUE, on y retourne et on la maîtrise un peu plus à chaque fois.

Le magazine de Blond Story déborde d’outils pour vous aider à trouver votre chemin vers votre pratique de méditation. Consultez les outils qui s’y trouvent, notamment une panoplies de pratiques audio pour emporter avec vous et vous initier à la méditation. Bonne pratique!

Commentaires

Suivez-nous sur instagram

Top