À lire : Éloge de la légèreté – jeter l’inutile pour vivre plus libre

_MG_6891_BS_OCTOBRE19

Décembre est un mois spécial, même féérique. C’est un mois annonciateur des premières belles neiges, des marchés de Noël, des boissons chaudes, de l’album de Noël de Michael Bublé, du temps des Fêtes et souvent, d’une petite pause dans notre quotidien effréné. Cet automne, lorsque je déambulais dans la librairie à la recherche d’inspiration, je suis tombée sur quelques ouvrages de Dominique Loreau, une auteure reconnue pour ses livres à propos du minimaliste, de l’essentiel et de la simplicité. C’est donc sans grande surprise que j’ai eu l’idée de vous présenter un de ses livres avant les fêtes, afin de se rappeler que l’essentiel ne réside pas dans le matériel et les biens. En cette période de consommation, laissez-vous inspirer par les doux mots de l’auteure dans son livre « Éloge de la légèreté : jeter l’inutile pour vivre plus libre ».

En résumé

« Si se départir de tout ce qui nous encombre physiquement comme psychologiquement fait du bien, jeter fait peur. Conserver, matérialiser ses souvenirs nous donne l’impression que nous ne les oublierons jamais. Mais devons-nous éternellement vivre dans le passé? Ne devrions-nous pas plutôt profiter de l’instant présent? La plus belle des légèretés vient de cette liberté retrouvée. »

_MG_6883_BS_OCTOBRE19

Mon avis

Le titre parle de lui-même : le livre aborde la légèreté que l’on gagne lorsque l’on réussit à se départir de l’inutile (et de ne pas consommer davantage, en contrepartie!). Le livre est divisé en divers chapitres : la prise de conscience de notre encombrement, les peurs qui nous empêchent de nous désencombrer, l’art de prendre des décisions et les bienfaits du désencombrement. Ce qui m’a plu, c’est que l’auteure aborde ces thématiques sans tomber dans les extrêmes. Elle mentionne même que la légèreté est le juste milieu. Laisser place à la flexibilité. Ca me parle, moi qui n’aime pas les guides, les moules et les procédures préfaites.

Dans ce livre, on parle beaucoup de l’importance que nous accordons aux biens matériels, que ceux-ci occupent de l’espace physique, mais également mental dans nos vies. Tous ces objets, nous devons en prendre soin, les ranger. C’est d’abord et avant tout une prise de conscience sur notre propre façon de consommer et d’accumuler. La lecture porte à réflexion.

C’est un livre facile à lire, puisque les sections sont très courtes. C’est donc un ouvrage parfait pour s’inspirer quotidiennement. En plus, il est parsemé de citations inspirantes, ce qui ajoute un petit plus à la lecture.

Je le recommande pour ceux et celles qui enclenchent un processus de réflexion sur leur mode de consommation et de possession. Cela fait également un très beau cadeau d’hôte(-esse) ou d’échange pour vos réceptions festives.

Joyeuses Fêtes toutes en douceur et surtout, riches en moments et en souvenirs!

Commentaires

Suivez-nous sur instagram

Top