L’ABC du brossage à sec d’hiver – comment bénéficier de ses nombreux bienfaits!

brossage-sec-cover

L’hiver, notre peau est souvent emprisonnée sous plusieurs couches de vêtements et agressée par le chauffage excessif dans nos demeures. Sans oublier les effets du climat froid sur l’épiderme, qui durant la période de l’hiver a tendance à réagir par un dessèchement accompagné de démangeaisons.

Pour s’éviter des inconforts, il ne faut pas oublier de boire suffisamment d’eau (bien sûr!) et de bien exfolier la peau, même durant la saison froide. L’objectif de l’exfoliation est de favoriser une régénération cellulaire plus fréquente pour ainsi avoir une peau douce et soyeuse, en plus d’activer la circulation sanguine et de réchauffer le corps.

Le brossage à sec est une méthode d’exfoliation très simple qui s’effectue avec une brosse et qui a de nombreux bienfaits. Notamment sur la peau directement, mais aussi au niveau du système lymphatique. Aspect détox dont je reparlerai plus tard ce printemps.

Pour le moment, je vous invite à découvrir cette méthode d’exfoliation idéale pour la période d’hiver, qui ne prend que quelques minutes, donc que l’on peut utiliser au quotidien.

Qu’utilise-t-on pour le brossage à sec?

Pour procéder au brossage à sec, on utilise une brosse munie des poils les plus naturels possibles, qu’ils soient d’origine végétale (fibres d’agave) ou animale (crin de cheval, poil de sanglier ou en soie). Une bonne brosse pour le brossage à sec sera ferme et flexible, avec ou sans manche. La plupart des brosses qui se retrouvent dans les magasins de produits naturels conviendront; il suffit de choisir!

Comme plusieurs matériaux se portent à la fabrication de brosses corporelles, j’emploie personnellement une brosse fabriquée en Allemagne par des artisans, munie de fils de bronze extra fins, bordés de crin de cheval pur. Celle-ci vient en trousse contenant aussi une brosse plus petite et plus douce pour les régions plus fragiles, comme le visage, le buste et le ventre.

Comment effectuer un brossage à sec?

À l’aide de votre brosse préférée, sur une peau sèche, effectuez de petits mouvements circulaires vifs, suivis d’un balayage final en longueur, dirigé vers le cœur. Ceci aura pour effet de donner un coup de pompe au système cardio-vasculaire.

La pression doit être bien dosée en fonction du type de brosse que vous utilisez. Si vous n’avez jamais brossé votre corps à sec, commencez très doucement et augmentez la pression et la durée au fil des séances. Comme il est question ici d’encourager le renouvèlement cellulaire et d’activer la circulation, préconisez une pression assez ferme, sans abîmer la peau. Il est normal de créer un peu de rougeur, mais il ne faut pas avoir de sensation d’irritation. Un effet de réchauffement léger est souhaité.

* Attention, tel que mentionné plus haut, la brosse que vous utiliserez pour le brossage corporel ne devrait pas être la même que pour le visage.

Quelle huile choisir pour compléter le brossage à sec?

Un beurre, un baume, une huile un lait hydratant n’importe lesquels de ces produits sont recommandés, après un brossage à sec. Généralement après la douche pour bien éliminer les cellules mortes que nous avons délogées.

Si vous avez une peau à tendance très sèche, l’ultime soin est d’appliquer une bonne huile hydratante après avoir fait le brossage à sec et avant de prendre une douche. Bien que la logique semble contraire, une application d’huile hydratante avant la douche empêchera de lessiver complètement l’huile naturellement produite par le corps. La peau sera donc mieux hydratée sans artifices. Le type de savon utilisé, ainsi que la qualité de votre eau en termes de dureté, joueront un rôle important dans le résultat final.

Quant au choix de l’huile à appliquer, vous pourrez trouver quelques suggestions dans le petit guide des huiles hydratantes publié récemment. Pour ma part, j’affectionne particulièrement l’huile de sésame non grillée; cette huile est suggérée dans les rituels ayurvédiques pour ses multiples propriétés. Mon autre choix : l’huile de coco liquide qui est moins lourde mais tout aussi intéressante.

brossage à sec

Quand faire le brossage à sec?

Il est recommandé d’effectuer le brossage à sec avant la douche du matin ou avant de se coucher. On peut aussi pratiquer le brossage à sec avant un sauna, pour activer le processus de sudation, ou avant un bain, pour permettre à votre corps d’être plus réceptif aux produits que vous aurez soigneusement choisis (sels minéraux, argile ou avoine en poudre, etc.)

Si vous choisissez de faire un brossage à sec avant un bain ou un douche, je vous propose de faire l’application d’une huile hydratante après celui-ci pour obtenir un effet scellant et maximiser les principes actifs des produits utilisés. Si par contre vous souhaitez mettre l’emphase sur l’hydratation, encore une fois je vous propose d’appliquer cette huile avant le bain ou tout simplement la mettre dans votre eau.

Entretien des brosses :

Après chaque utilisation, nettoyez votre brosse à la main avec un mouvement à rebrousse-poil des fils vers l’extérieur afin de faire échapper les particules vers l’évier ou la cuve de la toilette. Lavez-la sous l’eau courante chaude avec un savon doux, au besoin, puis asséchez-la immédiatement et complètement à l’aide d’un sèche-cheveux à basse température.

Finalement, en espérant vous avoir convaincu d’intégrer le brossage à sec à votre routine de soins d’hiver. Ce qu’il faut retenir pour le moment est que cette méthode a pour effet de réveiller gentiment votre peau en améliorant le processus de renouvellement cellulaire, pour avoir une peau d’allure saine, lumineuse et bien hydratée. Tandis que ce printemps, je vous reviendrai avec l’effet détoxifiant que peut avoir le brossage à sec lorsqu’il est utilisé à des fins de drainage du système lymphatique.

Commentaires

Suivez-nous sur instagram

Top