Le Mulha Bandha – ou comment affirmer son plein potentiel féminin!

DSC_4259-700

Dans l’étude du yoga, on nous parle du Mulha Bandha et du plancher pelvien, du chakra sacré, ainsi que de visualisation énergétique pour débloquer certains endroits dans notre corps. Afin de souligner la journée de la femme, j’avais envie de vous parler du chakra du sexe féminin, le vagin. Qui par l’entremise de techniques yogiques peut vous aider à affirmer votre plein pouvoir créatif, passionnel ainsi que votre joie de vivre, mais aussi vous permettre de délester de ce qui ne sert plus et qui pose des obstacles dans la pleine affirmation de votre féminité.

Au programme – quelques pratiques à mettre en place pour vous aligner avec votre féminité énergétique et corporelle.

Le pouvoir du vagin au niveau énergétique et émotionnel

En yoga, le plancher pelvien et l’activation des murs du vagin aident non seulement à stabiliser les postures qui requiert un peu plus d’équilibre, mais viennent aussi énergiser une zone qui a souvent tendance à être débalancée. Un débalancement émotionnel et/ou physique pouvant être causé par une panoplie de situations et qui, au niveau énergétique, se logera dans cette partie du corps.

La région sacrée sexuelle de la femme a souvent tendance à bénéficier d’un travail de prise de conscience – permettant éventuellement à ne pas juste penser au côté physique du vagin et du plancher pelvien, mais à l’énergie qui y sommeil, à la peur ou qui coule à trop grands flots.

Selon différentes recherches, doser son énergie dans cette zone via la respiration, la visualisation de certains déblocages et de postures pourra grandement aider la femme à reprendre contact avec cette région. Cette zone joue un rôle important sur une grande liste de décisions, que ce soit dans le choix de partenaires, dans la mise en action des rêves, des passions ou du choix de carrière.

Un autre grand rôle du plancher pelvien est dans son utilisation anatomique au niveau de la respiration. Étant un diaphragme, celui-ci travail de concert avec le diaphragme abdominal afin de régulariser les pressions dans le corps. Si vous n’avez pas encore eu la chance d’explorer les respirations diaphragmatiques en yoga, essayez-les car celles-ci ouvriront vos yeux sur le potentiel illimité de leurs pouvoirs. Et ces respirations, utilisées lors de relations intimes seront encore plus libératrices d’énergie si on comprend comment bien se les approprier – même dans les moments plus primitifs.

Swadhistana – Chakra du sexe et de la créativité

Allons-y en bref et dans la tradition des 7 chakras principaux (car il y en a beaucoup plus que ça). Swadhistana, qui se situe entre le pubis et le nombril, est le 2e chakra représenté par la zone sexuelle, sensuelle et de confiance.

Le yoga étant bien plus que l’étirement physique du corps, celui-ci permet aussi de travailler le déblocage des énergies afin de vivre la vitalité en pleine conscience et profiter de bienfaits inconditionnels. Connaître comment établir la communication entre ses 7 chakras principaux est une forme de travail important pour permettre à l’énergie de circuler sans zone de « trafic ».

Le 2e chakra est souvent une zone qui expérimente des débalancements causés par diverses situations. Cette zone aura tendance à s’embouteiller et viendra influencer le reste de la chaîne des chakras et sera souvent relié au chakra du coeur (émotions) et de la gorge (communication).

Par contre, quand cette zone est ouverte et que le flux d’énergie y passe comme un courant électrique, la transformation en femme hyper créative, passionnée et ouverte dans son plein potentiel s’effectue, laissant place au pouvoir qui fait souvent si peur.

Le Mulha Bandha  – verrou énergétique important

Le mot mulha signifie racine et le mot bandha quant à lui fait référence à l’action d’un verrou. En anglais, il se traduit par energy lock. Les bandhas sont couramment utilisés dans les cours de yoga de tous niveaux, mais pas toujours expliqués en détail.

Comme les chakras, les bandhas travaillent en concert mais doivent être activés individuellement afin de connecter le pouvoir de chacun d’entre eux. Le mulha bandha verrouille la zone pelvienne via la contraction du périnée. Chez la femme on y arrive par l’activation du sphincter anal, sans serrer les fesses et le focus se dirige sur la zone de contraction en arrière de l’utérus. Une sorte de lift pelvien qui bouge en synchronicité avec la respiration.

Pratiquer ce bandha lors des exercices de respiration et lors d’une pratique de yoga posturale aura des bienfaits sur l’activation de votre énergie dans cette zone et donnera force et équilibre aux postures.

Personnellement, j’aime pratiquer le mulha bandha dans toutes mes postures et je le fais avec pulsation afin de bien nettoyer et énergiser les différentes zones que les bandhas touchent. Certaines personnes aiment bien aussi pratique le mulha bandha lors de leurs relations intimes, question de mettre cette zone en action. À vous de voir!

DSC_4265-700

Un exercice pour réveiller et énergiser la zone du 2e chakra (vagin)

Trouvez un endroit que vous aimez et prenez 2-3 minutes pour bouger de façon complètement intuitive, en laissant votre énergie de femme prendre le dessus. En yoga, ce mouvement intuitif est mis en lien avec notre Sahaja – notre énergie créative. Commencez debout et respirez de façon plus connectée qu’à l’habitude, dansez, faites des postures sans tapis, laissez-vous aller.

Prenez ensuite 1 minute de pause.

Refaites maintenant le même exercice pendant 2-3 minutes mais en focalisant sur la zone de votre plancher pelvien et de votre vagin, laissant l’énergie émaner de cet endroit sacré et voyez la différence entre votre premier et deuxième essai.

Si vous voulez, notez quelques phrases dans votre journal suite à l’exercice. Encore une fois, de façon complètement intuitive, n’hésitez pas à le faire.

Connecter avec son 2e chakra grâce à la posture gomukhasana et bras de l’aigle

La posture du gomukhasana combinée aux bras de l’aigle vous permettra de prendre un moment d’introspection afin de sentir si le lien énergétique entre le chakra du sexe, celui du coeur et celui de la gorge sont en lien.

Restez dans cette posture pendant 6 à 7 respirations de chaque côté et misez sur votre intuition et votre sensation via une respiration profonde pour sentir si certains blocages sont présents. Notez les émotions qui remontent à la surface et notez aussi, si en approfondissant votre respiration et en visualisant le trajet de celle-ci du chakra du sexe vers celui du coeur et ensuite celui de la gorge, vous arriver à détendre votre énergie vitale.

Faites cette posture avec des blocs sous les genoux ou une serviette roulée afin de soutenir les jambes si vous ressentez certaines tensions. Pour ma part, j’aime aussi m’asseoir sur un bloc pour cette pose.

Vous pouvez par la suite refaire l’exercice une deuxième fois avec un focus sur le chakra du sexe en utilisant le pouvoir de la respiration pour soit:

  • inspirer et visualiser que vous imprégner cette région avec un vent nouveau
  • ou, en focalisant sur le pouvoir de votre expiration, relâcher des micros tensions qui se sont accumulées dans ce chakra.

Un exercice pour activer son Mula Bandha et revitaliser son énergie féminine

Assoyez-vous les jambes croisées avec les paumes de vos mains détendues sur vos genoux.

L’exercice ici consiste simplement à sentir et prendre conscience de son mulha bandha via la respiration et l’activation de la zone du sexuelle. Inspirer pendant 5 secondes et visualiser que cette inspiration descend jusqu’au plancher pelvien. Une fois l’inspiration arrivée dans la zone, activer celle-ci un peu plus et fermer les yeux. Visualisez que vous créez un verrou avec la brève rétention de votre inspiration et ensuite relâchez celui-ci en expirant par la bouche pour relâcher toutes les tensions associées à cette zone. Répétez 7 ou 8 fois.

Prenez maintenant une posture de votre choix et activez le mulha bandha une fois dans la pose afin de vous aider à stabiliser celle-ci, mais aussi revitaliser votre énergie féminine. Au besoin, relâchez la peur, les tensions et les insécurités en lien avec le vagin et le plancher pelvien. Tenez la posture pendant environ 5-6 respirations et répétez de l’autre côté.

En guise de conclusion, sachez que plusieurs outils dans la pratique du yoga peuvent permettre de prendre contact et de donner le droit d’affirmer son plein pouvoir sexuel, sensuel et de joie. La peur affecte souvent de façon inconsciente et se loge beaucoup dans cette zone du corps chez les femmes. Que ce soit pour neutraliser les excès que cette zone apporte ou simplement pour vous réconcilier avec elle suite à certaines expériences ou désarrois – je vous invite à intégrer ces techniques dans votre pratique afin de libérer toutes les barrières accumulées, et profiter des bienfaits que vous pourrez ressentir dans votre corps une fois que votre yoga devient plus intégré et intuitif. Une femme a droit au pouvoir de son vagin, son plancher pelvien et se retrouve souvent plus heureuse quand elle suit ses rêves, devient la capitaine de son navire et se positionne dans son plein potentiel.

Sur ce, je vous souhaite une magnifique journée de la femme! Soyez fière de qui vous êtes.

Commentaires

Suivez-nous sur instagram

Top