Comment personnaliser ses soins avec les huiles essentielles

huile_HE1web

De plus en plus de gens préfèrent acheter des produits cosmétiques ou d’hygiène corporelle sans arômes, fragrances ni parfums. Pour certains, ce choix est motivé par le fait qu’ils sont allergiques ou sensibles aux fragrances synthétiques (parfois nommés parfums) qu’on retrouve dans ces produits. Même avec les marques qui utilisent des huiles essentielles (donc arômes 100% naturels), certains préfèreront toujours un produit « neutre », i.e. sans aucun arôme. Dans d’autres cas, c’est simplement parce que l’odeur ne leur plait pas. Ou encore, de manière occasionnelle, comme par exemple l’été, pour ne pas attirer les moustiques avec des produits à l’odeur trop « parfumée »

C’est pourquoi on retrouve de plus en plus de produits corporels sans ajout d’arôme. On les reconnait aux mentions « neutre » ou encore « sans fragrance » sur le devant de la bouteille. Mais, avez-vous déjà penser à ajouter vous-même les arômes qui vous plaisent dans ce genre de produits? Pourquoi pas? Vous pourriez donc faire de vos savons liquides, shampoings, crèmes, lotions, etc, des produits aux arômes personnalisés, créés avec des huiles essentielles que vous aimez!

Je vous entends déjà dire : oui mais comment faire, combien faut-il en mettre, etc…

Principes de base pour personnaliser ses soins avec des huiles essentielles

Le principe est assez simple. En général pour « parfumer » un produit avec des huiles essentielles, en tant que « débutante » vous devriez commencer par 0,5 % d’huiles essentielles. Vous avez bien lu, il s’agit bien de ½ de 1 %. Je vous fais ici un tableau qui indique les quantités d’huiles essentielles à ajouter pour obtenir 0,5% d’huiles essentielles, ou plus.

FORMAT DU PRODUIT POURCENTAGE D’ HUILES ESSENTIELLES (gouttes*)

0,5%

1%

50ml

6

12

100ml

12

24

150ml

18

36

250ml

30

60

500ml

60

120

 

* : le résultat est le nombre de gouttes d’huiles essentielles.

Ajouter au MAXIMUM l’équivalent de 1% d’huiles essentielles à vos soins

Dans tous les cas, je vous conseille fortement de commencer avec la recommandation de 0,5%. En effet, les huiles essentielles sont des concentrés de plantes aux arômes puissants et parfois très présents. Donc commencer par cette quantité. Mélanger au produit que vous avez choisi et attendez une heure ou deux. L’arôme va se « placer ». Sentez alors le contenu de votre bouteille et voyez si cela vous plait! Il y a de fortes chances que ce soit parfait! Si toutefois vous désirez augmenter l’intensité de l’arôme vous pouvez augmenter le nombre de gouttes. Vous pouvez doublez (voir tableau ci-dessus) et ajouter les gouttes qu’il manque pour obtenir une concentration de 1%.

Libre à vous d’augmenter le pourcentage d’huiles essentielles encore plus, mais soyez avisés, il se peut que ce soit trop!

Profitez-en pour utiliser les huiles essentielles qui vous plaisent. Si vous voulez créer un mélange d’huiles essentielles, gardez en tête que le nombre de gouttes dans le tableau est le total de gouttes à mettre dans votre produit et non pour chaque huile.

Éviter les huiles essentielles d’agrumes, qui sont photo-sensibilisantes (sauf la fleur d’oranger!)

Il est préférable de ne pas utiliser les huiles essentielles d’agrumes lorsque vous savez que vous irez au soleil, car celles-ci sont photo-sensibilisantes, certaines plus que d’autres. Cela signifie que lorsqu’utilisées sur la peau, et ensuite exposées à la lumière du soleil, elles peuvent causer des taches brunes et même des brûlures sur la peau. Les huiles essentielles de différents agrumes sont photo-sensibilisantes à divers degrés.

Par excès de prudence, il est préférable d’attendre 10 heures au moins avant d’exposer au soleil la peau sur laquelle on a mis des huiles essentielles d’agrumes. On retrouve aujourd’hui quelques huiles essentielles qui ne soient pas photo-sensibilisantes, ce sont celles qui ont été produites par distillation à la vapeur d’eau. La majorité des huiles essentielles d’agrumes sont cependant pour la plupart produites par expression (ou pression) mécanique, à froid. Ce sont celles-là qui sont photo-sensibilisantes.

À bien y penser, à l’approche de l’été, vous pourriez faire un compromis : vous faire une huile corporelle avec des huiles essentielles d’agrumes, mais que vous n’utiliseriez que le soir, lorsque le soleil est disparu! Pourquoi pas?  Vous pourriez ensuite utiliser cette huile en hiver, sur le corps et non le visage qui lui est toujours exposé au soleil le jour. Bon à savoir : l’huile essentielle de Néroli ou fleur d’Oranger ne pose pas ce problème car elle est produite avec les fleurs de l’oranger et non les fruits.

Bon à savoir : la texture des produits personnalisés peut changer, et ce, sans affecter leur efficacité

Les pourcentages dans le tableau sont approximatifs et conviennent très bien pour les produits faits maison (DIY) ou encore des produits achetés sans arome et auxquels vous rajoutez les HE qui vous plaisent. Si vous mettez des HE dans vos shampoings et autres savons liquides, il est possible que votre produit épaississe et devienne un peu trouble. Cela n’altère en rien la qualité du produit. S’il est devenu plus épais, vous pouvez ajouter une petite quantité d’eau, soit 1 ou 2 ml à la fois et remuer la bouteille. Il redeviendra plus fluide.

Les huiles essentielles à préconiser pour la période estivale

Pour l’été, pensez aussi que les aromes fruités et certains floraux attirent les moustiques… Vous pourriez utiliser des huiles essentielles avec des HE dont on sait qu’elles n’attirent pas les moustiques. Il y a bien sur la citronnelle et l’eucalyptus citronné. Si vous êtes en vacances, en montagne ou en foret, en camping, à la compagne, cela peut aller. Mais il y a des occasions où on préfère ne pas sentir la citronnelle! Pourquoi ne pas utiliser les huiles essentielles comme la lavande, le géranium, le basilic, les conifères, etc dont on sait qu’elles ont aussi un coté répulsif des moustiques. Bref, soyez créative et créer l’arome exclusif qui vous convient, en mélangeant ensemble quelques-unes de ces huiles!

À l’opposé vous pouvez créer des produits justement pour les vacances au grand-air, lors de la période des moustiques. Utilisez alors des huiles essentielles comme la citronnelle (ou autre HE qui repoussent les moustiques) et ajoutez-en à vos produits « neutres » soit savon liquide, shampoing, lotion corporelle hydratante, etc, que vous achetez ou fabriquer vous-même.

Finalement rien ne vous empêche de mettre une seule huile essentielle dans votre produit, simplement parce que … c’est votre préférée! L’important est que vous créez un produit qui vous convienne et qui sera aussi apprécié des gens autour de vous!

Je vous souhaite un bel été et sentez-vous bien!

Commentaires

Suivez-nous sur instagram

Top